Alphonse de Lamartine

 

 

                    L'enthousiasme.

 

5   AINSI, quand l'aigle du tonnerre
Enlevoit Ganymède aux cieux,
L'enfant, s'attachant à la terre,
Luttoit contre l'oiseau des dieux;
Mais entre ses serres rapides
10   L'aigle pressant ses flancs timides,
L'arrachoit aux champs paternels;
Et, sourd à la voix qui l'implore,
Il le jetoit, tremblant encore,
Jusques aux pieds des immortels.
15    
Ainsi quand tu fonds sur mon ame,
Enthousiasme, aigle vainqueur,
Au bruit de tes ailes de flamme
Je frémis d'une sainte horreur;
Je me débats sous ta puissance,
20   Je fuis, je crains que ta présence
N'anéantisse un cœur mortel,
[43] Comme un feu que la foudre allume,
Qui ne s'éteint plus, et consume
Le bûcher, le temple, et l'autel.
25    
Mais à l'essor de la pensée
L'instinct des sens s'oppose en vain;
Sous le dieu, mon ame oppressée
Bondit, s'élance, et bat mon sein.
La foudre en mes veines circule:
30   Etonné du feu qui me brûle,
Je l'irrite en le combattant,
Et la lave de mon génie
Déborde en torrents d'harmonie,
Et me consume en s'échappant.
35    
Muse, contemple ta victime!
Ce n'est plus ce front inspiré,
Ce n'est plus ce regard sublime
Qui lançoit un rayon sacré:
Sous ta dévorante influence,
40   A peine un reste d'existence
A ma jeunesse est échappé.
Mon front, que la pâleur efface,
Ne conserve plus que la trace
De la foudre qui m'a frappé.
45    
Heureux le poëte insensible!
Son luth n'est point baigné de pleurs,
[44] Son enthousiasme paisible
N'a point ces tragiques fureurs.
De sa veine féconde et pure
50   Coulent, avec nombre et mesure,
Des ruisseaux de lait et de miel;
Et ce pusillanime Icare,
Trahi par l'aile de Pindare,
Ne retombe jamais du ciel.
55    
Mais nous, pour embraser les ames,
Il faut brûler, il faut ravir
Au ciel jaloux ses triples flammes.
Pour tout peindre, il faut tout sentir.
Foyers brûlants de la lumière,
60   Nos cœurs, de la nature entière,
Doivent concentrer les rayons;
Et l'on accuse notre vie!
Mais ce flambeau qu'on nous envie
S'allume au feu des passions.
65    
Non, jamais un sein pacifique
N'enfanta ces divins élans,
Ni ce désordre sympathique
Qui soumet le monde à nos chants.
Non, non, quand l'Apollon d'Homère,
70   Pour lancer ses traits sur la terre,
Descendoit des sommets d'Eryx,
Volant aux rives infernales,
[45] Il trempoit ses armes fatales
Dans les eaux bouillantes du Styx.
75    
Descendez de l'auguste cime
Qu'indignent de lâches transports!
Ce n'est que d'un luth magnanime
Que partent les divins accords.
Le cœur des enfants de la lyre
80   Ressemble au marbre qui soupire
Sur le sépulcre de Memnon;
Pour lui donner la voix et l'ame,
Il faut que de sa chaste flamme
L'œil du jour lui lance un rayon.
85    
Et tu veux qu'éveillant encore
Des feux sous la cendre couverts,
Mon reste d'ame s'évapore
En accents perdus dans les airs!
La gloire est le rêve d'une ombre;
90   Elle a trop retranché le nombre
Des jours qu'elle devoit charmer.
Tu veux que je lui sacrifie
Ce dernier souffle de ma vie!
Je veux le garder pour aimer.

 

 

 

 

Erstdruck und Druckvorlage

Méditations poétiques. Paris: Dépôt de la librairie grecque-latine-allemande 1820.

URL: http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b86171396

Hier: S. 42-45. [PDF]

Die Textwiedergabe erfolgt nach dem ersten Druck (Editionsrichtlinien).

 

 

Kommentierte und kritische Ausgaben

 

Übersetzungen ins Deutsche

 

 

Literatur

Aguettant, Louis: Lecture des "Méditations poétiques" de Lamartine. Paris 2010.

Bénichou, Paul: Les mages romantiques. Paris 1988 (= Collection "Bibliothèque des idées").

Bertrand, Jean-Pierre / Durand, Pascal: La modernité romantique. De Lamartine à Nerval. Paris u.a. 2006

Brandmeyer, Rudolf: Poetologische Lyrik. In: Handbuch Lyrik. Theorie, Analyse, Geschichte. Hrsg. von Dieter Lamping. Stuttgart u.a. 2011, S. 157-162.

Brix, Michel: Le romantisme français. Esthétique platonicienne et modernité littéraire. Louvain u.a. 1999 (= Collection d'études classiques, 13).

Brunel, Pierre: Rimbaud et Lamartine. In: Lectures des Poésies et d'Une saison en enfer de Rimbaud. Hrsg. von Steve Murphy. Rennes 2009 (= Collection "Didact Français"), S. 29-45.

Courtinat, Nicolas: "Méditations poétiques", "Nouvelles méditations poétiques" d'Alphonse de Lamartine. Paris 2004 (= Foliothèque, 117).

Courtinat, Nicolas (Hrsg.): Lamartine: autobiographie, Mémoires, fiction de soi. Clermont-Ferrand 2009.

Darbeau, Bertrand (Hrsg.): Poésie et lyrisme. Anthologie. Paris 2004 (= Étonnants Classiques, 2173).

Daval, René: Mélancolie, ivresse et enthousiasme. Paris 2009.

Dupart, Dominique: Le Lyrisme démocratique ou la naissance de l'éloquence romantique chez Lamartine 1834-1849. Paris 2012 (= Romantisme et modernités, 133).

Engler, Winfried: Die romantische Lyrik. In: Die französische Lyrik. Hrsg. von Dieter Janik. Darmstadt 1987 (= Grundriß der Literaturgeschichte nach Gattungen), S. 342-380.

Engler, Winfried: Die französische Romantik. Tübingen 2003.

Gleize, Jean-Marie: Poésie et figuration. Paris 1983 (= Collection "Pierres vives").

Gleize, Jean-Marie (Hrsg.): La poésie. Textes critiques XIVe-XXe siècle. Paris 1995 (= Textes essentiels).

Hamlet-Metz, Mario: La critique littéraire de Lamartine. The Hague u.a. 1974 (= Studies in French Literature, 21).

Huet-Brichard, Marie-Catherine: Les frontières mouvantes de l'ode: Lamartine, Méditations poétiques, Nouvelles méditations poétiques. In: L'ode, en cas de toute liberté poétique. Actes du colloque organisé à l'Université de Toulouse-Le Mirail les 14-15-16 janvier 2004. Hrsg. von Didier Alexandre u.a. Bern u.a. 2007 (= Littératures de langue française, 3), S. 119-134.

Jarrety, Michel (Hrsg.): La poésie française du Moyen Âge au XXe siècle. Paris 2007 (= Collection "Quadrige").

Jarrety, Michel: Poétique et poésie. In: Association Guillaume Budé (Hrsg.): Actes du XVe Congrès. La poétique, théorie et pratique. XVe Congrès international et quinquennal de l'Association Guillaume Budé, organisé à la Faculté des Lettres, Langues et Sciences Humaines d'Orléans-La Source du 25 août au 28 août 2003. Paris 2008, S. 141-157.

Kablitz, Andreas: Alphonse de Lamartines "Méditations poétiques". Untersuchungen zur Bedeutungskonstitution im Widerstreit von Lesererwartung und Textstruktur. Stuttgart 1985 (= Text und Kontext, 1).

Kaiser, Gerhard R.: Komparatistik aus dem Geist apokalyptischer Theologie. Überlegungen im Anschluß an Friedrich Schlegels Gegenüberstellung von Lamartine und Byron. In: Germanistik und Komparatistik. DFG-Symposion 1993. Hrsg. von Hendrik Birus. Stuttgart u.a. 1995 (= Germanistische Symposien; Berichtsbände, 16), S. 267-289.

Keck, Thomas A.: Frankreich-Bilder für eine Lyrik-Ausstellung. Eine Darstellung deutscher Rezeption französischer Literatur bis Mitte des 19. Jahrhunderts. In: Weltliteratur in deutschen Versanthologien des 19. Jahrhunderts. Hrsg. von Helga Eßmann u.a. Berlin 1996 (= Göttinger Beiträge zur Internationalen Übersetzungsforschung, 11), S. 3-50.

Kilian, Werner: Herwegh als Übersetzer. Stuttgart 1914 (= Breslauer Beiträge zur Literaturgeschichte; N.F., 43).

Lamartine, Alphonse de: Avertissements, préfaces et propos sur la poésie et la littérature. Hrsg. von Christian Croisille. Paris 2009 (= Textes de littérature moderne et contemporaine, 124).

Loiseleur, Aurélie: L'harmonie selon Lamartine. Utopie d'un lieu commun. Paris 2005.

Loiseleur, Aurélie: L'éloge de l'élégie dans la poétique lamartinienne. In: L'Éloge lyrique. Hrsg. von Alain Génetiot. Nancy 2008 (= Collection "Publications du Centre d'étude des milieux littéraires"), S. 321-333.

Massin, Marianne: Du mythe de l'Inspiration à sa reformulation critique. In: Bulletin des études valéryennes 96/97 (2004), S. 11-26.

Maulpoix, Jean-Michel: Du lyrisme. Paris 2000 (= Collection "En lisant en écrivant").

Mee, Jon: Romanticism, Enthusiasm, and Regulation. Poetics and the Policing of Culture in the Romantic Period. Oxford u.a. 2003.

Meissner, Franz-Joseph: Wortgeschichtliche Untersuchungen im Umkreis von französisch "enthousiasme" und "génie". Genf u.a. 1979 (= Kölner romanistische Arbeiten; N.F., 55).

Millet, Claude (Hrsg.): L'Esthétique romantique en France. Une anthologie. Paris 1994 (= Collection "Agora. Les Classiques").

Millet, Claude: Le romantisme. Du bouleversement des lettres dans la France postrévolutionnaire. Paris 2007 (= Références; Littérature, 609).

Moreau de Bellaing, Louis: L'enthousiasme de Madame de Staël. Paris 2007.

Neumann, Johanna: Art. Furor poeticus. In: Historisches Wörterbuch der Rhetorik. Bd. 3. Tübingen 1996, Sp. 490-495.

Penzenstadler, Franz: Romantische Lyrik und klassizistische Tradition. Ode und Elegie in der französischen Romantik. Stuttgart 2000 (= Zeitschrift für französische Sprache und Literatur; Beihefte; N.F., 28).

Quandt, Karen: Elusive shores. Lamartines Méditations and the Art of Poetry. In: French Forum 39.2-3 (2014), S. 49-64.

Rauhut, Franz: Die klassizistische und romantische Lyrik der Franzosen im kulturellen Zusammenhang der Epoche 1780 – 1850; mit kommentierter Anthologie. Heidelberg 1977 (= Beiträge zur neueren Literaturgeschichte; N.F., 33).

Strauss, Jonathan: The Poetry of Loss: Lamartine, Musset, and Nerval. In: A Companion to European Romanticism. Hrsg. von Michael Ferber. Malden, MA u.a. 2005, S. 192-207.

Tibi, Laurence: La lyre désenchantée. L'instrument de musique et la voix humaine dans la littérature française du XIXe siècle. Paris 2003 (= Romantisme et modernités, 66).

 

 

Edition
Lyriktheorie » R. Brandmeyer