René Ghil:
Traité du Verbe

 

 

Stéphane Mallarmé

 

Avant-dire

 

Text
Editionsbericht
Übersetzungen
Werkverzeichnis: Mallarmé
Werkverzeichnis: Ghil
Literatur

»   »   »
Texte zur Baudelaire-Rezeption
Texte zur Verlaine-Rezeption
Texte zur Theorie und Rezeption des Symbolismus

»   »   »
Texte zur Mallarmé-Rezeption

 

Tout, au long de ce cahier écrit par M. Ghil, s'ordonne en vertu d'une vue, la vraie : le titre TRAITÉ DU VERBE et les lois par maint avouées à soi seul, qui fixent une spirituelle Instrumentation parlée.

Le rêveur de qui je tiens le manuscrit fait pour s'évaporer parmi la désuétude de coussins ployés sous l'hôte du château d'Usher ou vêtir une reliure lapidaire aux sceaux de notre des Esseintes, permet que d'une page ou moins d'Avant-dire, je marque le point singulier de sa pensée au moment où il entend la publier.

 

Un désir indéniable à l'époque est de séparer, comme en vue d'attributions différentes, le double état de la parole, brut ou immédiat ici, là essentiel.

Narrer, enseigner, même décrire, cela va et encore qu'à [6] chacun suffirait peut-être, pour échanger toute pensée humaine, de prendre ou de mettre dans la main d'autrui en silence une pièce de monnaie, l'emploi élémentaire du discours dessert l'universel reportage dont, la Littérature exceptée, participe tout, entre les genres d'écrits contemporains.

A quoi bon la merveille de transposer un fait de nature en sa presque disparition vibratoire selon le jeu de la parole cependant, si ce n'est pour qu'en émane, sans la gêne d'un proche ou concret rappel, la notion pure ?

Je dis : une fleur ! et, hors de l'oubli où ma voix relègue aucun contour, en tant que quelque chose d'autre que les calices sus, musicalement se lève, idée rieuse ou altière, l'absente de tous bouquets.

Au contraire d'une fonction de numéraire facile et représentatif, comme le traite d'abord la foule, le parler qui est, après tout, rêve et chant, retrouve chez le poëte, par nécessité constitutive d'un art consacré aux fictions, sa virtualité.

Le vers qui de plusieurs vocables refait un mot total, neuf, étranger à la langue et comme incantatoire, achève cet isolement de la parole : niant, d'un trait souverain, le hasard demeuré aux termes malgré l'artifice de leur retrempe alternée en le sens et la sonorité, et vous cause cette surprise de n'avoir [7] ouï jamais tel fragment ordinaire d'élocution, en même temps que la réminiscence de l'objet nommé baigne dans une clairvoyante atmosphère.

 

L'ensemble de feuillets qui espace autour de pareille visée de délicieuses recherches dans tout l'arcane verbal, a de l'authenticité, non moins qu'il s'ouvre à l'heure bonne.

 

STÉPHANE MALLARMÉ      

 

 

 

Erstdruck und Druckvorlage

René Ghil: Traité du Verbe, avec Avant-dire de Stéphane Mallarmé.
Paris: Giraud 1886, S. 5-7. [PDF]
URL: https://archive.org/details/traitduverbe00ghilgoog

Die Textwiedergabe erfolgt nach dem ersten Druck (Editionsrichtlinien).

 

Kommentierte und kritische Ausgaben

 

 

 

Übersetzungen

 

 

 

Werkverzeichnis: Mallarmé


Verzeichnisse

Mallarmé: Œuvres complètes. 2 Bde. Hrsg. von Bertrand Marchal.
Paris: Gallimard 1998 u. 2003 (= Bibliothèque de la Pléiade, 65 u. 497).
Bd. 1, S. 1453-1477: Bibliographie.
Bd. 2, S. 1821-1834: Bibliographie.




Mallarmé, Stéphane: L'après-midi d'un faune. Églogue.
Paris: Derenne 1876.
URL: http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k70715c

Mallarmé, Stéphane: Album de vers & de prose.
Bruxelles: Librairie Nouvelle; Paris: Librairie Universelle 1887.
URL: http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k710599

Mallarmé, Stéphane: Les poésies de Stéphane Mallarmé: photolithographiées du manuscrit définitif [...].
Paris: la Revue indépendante 1887.
URL: http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k713501

Les Poèmes d'Edgar Poe. Traduction de Stéphane Mallarmé.
Bruxelles: Deman 1888.
URL: http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k10567106

Mallarmé, Stéphane: Pages.
Bruxelles: Deman 1891.
URL: http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k71043x

Mallarmé, Stéphane: Vers et Prose. Morceaux choisis.
Paris: Perrin 1893.
URL: http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k71060h
URL: https://archive.org/details/versetprosemorce00malluoft   [2e édition 1893]

Mallarmé, Stéphane: Oxford, Cambridge. La Musique et les Lettres.
Paris: Perrin et Cie 1895.
URL: http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k113400g

Mallarmé, Stéphane: Divagations.
Paris: Fasquelle 1897.
URL: http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b8626855p
URL: https://archive.org/details/divagations00mall


Mallarmé, Stéphane: Poésies.
Bruxelles: Deman 1899.
URL: http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b8626858x

Mallarmé, Stéphane: Un coup de dés jamais n'abolira le hasard.
Paris: Nouvelle Revue française 1914.
URL: http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k71351c
URL: https://archive.org/details/uncoupdedsjamai00mallgoog

 

 

 

Werkverzeichnis: Ghil

Ghil, René: Sous mon cachet. Le Symbole. In: La Basoche. 1885, Nr. 9, Juli, S. 325-326.
URL: http://digitheque.ulb.ac.be/fr/digitheque-revues-litteraires-belges/periodiques-numerises/index.html#c13284

Ghil, René: Traité du Verbe, avec Avant-dire de Stéphane Mallarmé. Paris: Giraud 1886.
URL: https://archive.org/details/traitduverbe00ghilgoog
URL: http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k1265555j   [Nouvelle édition 1887]

Ghil, René: Notre École. In: La Décadence. Artistique et littéraire. 1886, Nr. 1, 1. Oktober, S. 1-2.
URL: gallica.bnf.fr/ark:/12148/cb32754385w/date

Ghil, René: [le groupe Symbolique-Instrumentiste; Brief in der Rubrik "Échos"] In: Le Figaro. 1887, 28. August, S. 1.
URL: http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/cb34355551z/date

Ghil, René: Du Pèlerin Passionné. In: La Revue indépendante. 1891, Februar, S. 145-152.
URL: http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/cb32860109n/date

Ghil, René: De la poésie scientifique. Paris o.J.: Gastein-Serge [1909].
URL: https://archive.org/details/delaposiescien00ghil
URL: http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k81453j


Ghil, René: De la Poésie-Scientifique & autres écrits. Hrsg. von Jean-Pierre Bobillot. Grenoble: ELLUG, Université Stendhal 2008
(= Collection "Archives critiques").

Ghil, René: Les Dates et les Oeuvres. Symbolisme et Poésie scientifique. Hrsg. von Jean-Pierre Bobillot. Grenoble: ELLUG, Université Stendhal 2012 (= Collection "Archives critiques").

 

 

 

Literatur

Acquisto, Joseph: Between Stéphane Mallarmé and René Ghil. The Impossible Desire for Poetry. In: French Forum 29,3 (2004), S. 27-41.

Balakian, Anna: Mallarmé's Preface to René Ghil's Traité du Verbe. In: L'Esprit Créateur 27.3 (1987), S. 58-67.

Biétry, Roland: Les théories poétiques à l'époque symboliste (1883 – 1896). Bern u.a. 1989 (= Publications Universitaires Européennes; Série 13, 152).   –   Reprint Genf 2001.
Vgl. S. 274-285.

Brandmeyer, Rudolf: Poetiken der Lyrik: Von der Normpoetik zur Autorenpoetik. In: Handbuch Lyrik. Theorie, Analyse, Geschichte. Hrsg. von Dieter Lamping. 2. Aufl. Stuttgart 2016, S. 2-15.

Combe, Dominique: Poésie et récit. Une rhétorique des genres. Paris 1989.
Vgl. S. 11-14.

Durand, Pascal: Don et déprédations. À propos de l'"Avant-dire" au Traité du verbe. In: Revue des Sciences Humaines 295 (2009), S. 67-77.

Frangne, Pierre-Henry: La négation à l'oeuvre. La philosophie symboliste de l'art (1860 – 1905). Rennes 2005 (= Æsthetica).

Genette, Gérard: Paratexte. Das Buch vom Beiwerk des Buches. Frankfurt a.M. 2001 (= suhrkamp taschenbuch wissenschaft, 1510)

Gibson, Robert (Hrsg.): Modern French Poets on Poetry. An Anthology. 2. Aufl. Cambridge u.a. 1979.

Gleize, Jean-Marie (Hrsg.): La poésie. Textes critiques XIVe-XXe siècle. Paris 1995 (= Textes essentiels).

Höllerer, Walter (Hrsg.): Theorie der modernen Lyrik. Neu herausgegeben von Norbert Miller und Harald Hartung. 2 Bde. Darmstadt 2003.

Jurt, Joseph: Synchronie littéraire et rapports de force. Le champ poétique des années 80. In: Oeuvres et Critiques 12,2 (1987), S. 19-33.

Kearns, Edward: The Idealism of 1886: Rhené Ghil, Mallarmé, and a 'Présence de Baudelaire'. In: The Modern Language Review 89 (1994), S. 318-327.

Kravis, Judy: The prose of Mallarmé. The evolution of a literary style. Cambridge u.a. 1976

Leblanc, Cécile: Wagnérisme et création en France 1883 – 1889. Paris 2005 (= Romantisme et modernités, 95).
Kap. 2: Une expérience originale: René Ghil et le Traité du Verbe (S. 91-159).

Lipking, Lawrence: Poet-critics. In: The Cambridge History of Literary Criticism. Bd. 7: Modernism and the New Criticism. Hrsg. von A. Walton Litz. Cambridge u.a. 2000, S. 439-467.

Marchal, Bertrand: La religion de Mallarmé. Poésie, mythologie et religion. Paris 1988.

Marvick, Louis W.: René Ghil and the Contradictions of Synesthesia. In: Comparative Literature 51,4 (1999), S. 289-308.

Michaud, Guy: Le symbolisme tel qu'en lui-même. Paris 1995.
Kap. VII: Découverte du symbolisme (S. 175-202).

Montal, Robert: René Ghil. Du symbolisme à la poésie cosmique. Bruxelles 1962.

Silvers, Lauren: Beyond the Senses: The Cenesthetic Poetics of French Symbolism. In: Modern Philology 112 (2014), S. 381-404.

Stanguennec, André: Musicalement se lève l'absente de tout bouquet. In: Mallarmé et la musique, la musique et Mallarmé. L'écriture, l'orchestre, le scène, la voix. Hrsg. von Antoine Bonnet u.a. Rennes 2016, S. 31-45.

Steinmetz, Jean-Luc: Mallarmé. L'absolu au jour le jour. Paris 1998.
Kap. 19: La grande année du symbolisme (1886).

Steland, Dieter: Die Sprache und die Sprache der Kunst. Zu Stéphane Mallarmés "Avant-Dire au 'Traité du Verbe' de René Ghil". In: Europäische Lehrdichtung. Festschrift für Walter Naumann zum 70. Geburtstag. Hrsg. von Hans G. Rötzer u.a. Darmstadt 1981, S. 248-261.

Tomiche, Anne: Instrumentation verbale et inscription du matériau sonore dans l'écrit: de René Ghil aux avant-gardes. In: Nord'. Revue de critique et de création littéraires du nord, Pas de Calais 40 (2002), S. 37-46.

Toppan, Laura: Mallarmé et l' "Avant-dire au Traité du Verbe" de René Ghil. Une question de philologie intégrale. In: Textuel 46 (2004), S. 119-127.

 

 

Edition
Lyriktheorie » R. Brandmeyer